Jeux de rami
Jeux gratuits

Venez découvrir tous les jeux de rami en ligne 100% gratuits

Cliquez ici
Règles du rami
Règles du jeu

Venez apprendre les règles de toute les variantes du rami !

Cliquez ici
Stratégies au rami
Stratégies

Venez découvrir toutes les stratégies pour gagner au rami

Cliquez ici
 


Stu Ungar, l’homme qui changea l’histoire du Rami

Stu Ungar

C’est l’histoire incroyable du joueur de Rami considéré encore aujourd’hui comme le meilleur joueur de Rami qui ait jamais existé.

Vous avez certainement déjà entendu son nom quelque part: « Stu Ungar », ou tout du moins son surnom : « The Kid ».

Également mondialement connu dans le monde du Poker, ce joueur professionnel américain a démontré tout au long de sa vie que le Gin Rami est loin de n’être qu’une histoire de main heureuse, comme certains pourraient le penser : retour sur le destin incroyable d’un joueur pas comme les autres.


Stu Ungar : l’enfant qui jouait au Rami

Fils d’une famille juive originaire de Manhattan, Stu Ungar était aussi le fils d’un patron de bar accueillant régulièrement des joueurs de cartes et de Gin Rami. Malgré les remontrances de son père devant son attrait pour le Gin Rami et la notion de pari associé à ce jeu, Stu Ungar s’installait à une table et jouait au Rami dès que son père avait le dos tourné.

Appelez ça comme vous voulez, certains diront que le môme avait un don : il s’est rapidement mis à gagner toutes les parties de Gin Rami qu’il jouait dès l’âge de 9 ans. À l’âge de 10 ans, Stu remporta son premier tournoi de quartier. Doté d’un QI que l’on peut qualifier d’exceptionnel et d’une excellente mémoire photographique, Stu sauta la classe de cinquième.

Stu était âgé de 13 ans lorsque son père mourut d’un arrêt cardiaque. Afin d’aider sa mère et sa sœur a arrondir les fins de mois, Stu quitta l’école et commença à jouer au Gin Rami pour de l’argent, gagnant souvent de très importantes sommes d’argent.

Au fil des ans, Stu devint peu à peu une figure emblématique du monde des joueurs professionnels de Gin Rami… jusqu’à devenir même un « trop bon joueur de Rami ».


Reportage sur Stu Ungar (en anglais).


Stu, trop bon joueur de Rami

Stu dû quitter New York dans les années 70 suite à des dettes de jeu de courses hippiques. Nous reviendrons plus tard sur ce que l’on peut considérer comme le talon d’Achille de Stu. Il s’installa d’abord à Miami puis à Las Vegas pour continuer sa carrière de joueur professionnel de Gin Rami.

Mais voilà, lorsqu’il arriva à Las Vegas, Stu était déjà un trop bon joueur de Rami : il gagnait absolument toutes les parties de Gin Rami qu’il jouait. Il battit ainsi le (pseudo) meilleur joueur de Gin Rami de l’époque, Harry « Yonkie » Stein, à 86-0 la première fois qu’il joua contre lui.

Par la suite, plus personne ne voulut affronter Stu au Gin Rami, même lorsque ce dernier proposait de jouer en modifiant les règles pour donner des avantages à ses adversaires (par exemple le droit de regarder la dernière carte du jeu), tout simplement parce que Stu gagnait malgré tout.

À la fin des années 70, le Gin Rami était encore très pratiqué en tournois à Las Vegas, mais Stu gagna tellement de tournois qu’il n’était plus le bienvenu dans certains casinos. De plus, lorsque son nom était inscrit sur une liste des participants à un tournoi de Gin Rami, plus personne n’osait s’inscrire.

Stu se retrouva alors dans l’obligation de se professionnaliser dans un autre jeu de cartes : ce fut le Poker, où là aussi son nom ne tarda pas à devenir célèbre.


Du Gin Rami au Poker... et la descente de Stu aux enfers

Stu Ungar

Stu se fit très rapidement un nom dans le monde du Poker, décrochant 3 fois la première place des World Series of Poker au cours de sa carrière. La première fois fut en 1980 lors de la toute première participation de Stu à un tournoi de Poker ! Il gagna là son surnom « The Kid », ayant à cette période l’air encore plus jeune qu’il n’en avait l’air.



Malgré les sommes astronomiques que Stu gagna en remportant avec brio divers tournois de Poker, celui-ci avait un gros talon d’Achille : les paris dans les courses hippiques, où il se révélait être beaucoup moins bon qu’au Gin Rami ou qu’au Poker. Stu perdait donc quasiment immédiatement tout ce qu’il gagnait dans les courses et a même été endetté pendant des années.

La fin des années 1980 et toutes les années 1990 furent une sorte de descente aux enfers pour Stu : il divorça, son fils adoptif se suicida et Stu tomba dans la drogue (crack et cocaïne). Après des années de consommation excessive de drogues, le meilleur joueur de Rami au monde s’est éteint le 20 novembre 1998, seul dans un motel miteux.

Il aura gagné près de 30 millions de dollars en jouant au Gin Rami et au Poker tout au long de sa carrière, mais mourra ruiné, ne laissant aucun héritage à sa fille Stefanie.

Il laissera en revanche derrière lui le souvenir d’une légende, celle du meilleur joueur de Gin Rami qui ait existé. Comme il l’a dit lui-même : « Some day, I suppose it's possible for someone to be a better no limit hold'em player than me. I doubt it, but it could happen. But, I swear to you, I don't see how anyone could ever play gin better than me » : « Il est possible qu’un joueur devienne encore plus fort que moi au hold’em no limit. J’en doute, mais cela pourrait se produire. Par contre, très sincèrement, je ne vois personne qui puisse être un jour meilleur au Gin Rami que je ne le suis ».

Même si vous n’êtes sûrement pas meilleur que Stu au Rami, ce n’est pas une raison pour ne pas vous amuser avec ce jeu stratégique passionnant ! Pour cela, une seule adresse : le plus grand site de jeux en ligne France, Ramif.com, où vous pourrez jouer au rami gratuit et rencontrer d’autres fans et amateurs de Rami. Amusez-vous bien !


Inscription Rami Télécharger Rami


3 articles sur le rami qui pourraient aussi vous intéresser

 

Aimez-vous Rami France ?